Jean-Guy Brodeur (1933-2010)

Jean-Guy BrodeurJean-Guy Brodeur, né à Saint-Hyacinthe en 1933, est le fils de Philias Brodeur, échevin, et de Roseline Jarry. Il étudie à l’École des Beaux-Arts de Montréal à la section d’architecture où il obtient son diplôme en 1959. En 1960, il obtient la médaille de l’Institut Royal d’Architecture du Canada pour son excellence académique. Il devient membree de l’A.A.P.Q. (auj. OAQ) puis membre de l’Institut royal d’architecture du Canada vers 1960-61. En 1961, il s’associe à l’architecte Maurice Desnoyers sous la bannière de Desnoyers, Brodeur qui deviendra avec l’arrrivée d’André Mercure vers 1961-62, Desnoyers, Brodeur, Mercure puis finalement avec Émile Leziy vers 1965, Desnoyers, Brodeur, Mercure et Leziy, architectes. À Saint-Hyacinthe, il réalise les plans du palais de justice et de l’hôpital universitaire de la Faculté de médecine vétérinaire en 1962 ainsi que de l’hôpital général (hôpital Honoré-Mercier) en 1963. Vers 1968, il quitte l’agence pour ouvrir son propre bureau qu’il transfère à Anjou vers 1971. Sa production architecturale se déplace alors de la région maskoutaine vers la grande région métropolitaine. Il est entre autres responsable de la conception de la bibliothèque d’Anjou (Bibliothèque Jean-Corbeil) et du réaménagement de l’ancien cinéma Granada en 1976, devenu le théâtre Denise-Pelletier.

Jean-Guy Brodeur est décédé le 21 décembre 2010 à Saint-Hyacinthe. Il a épousé Hélène Perrault en 1959 à Saint-Hyacinthe. MHD 03-2021 (relecture SB)


Pour aller plus loin…

« Médaille de l’Institut Royal d’Architecture, à M. Jn-Guy Brodeur », Le Clairon maskoutin, 4 février 1960, p. 3, en ligne.

Ministère de la Culture et des Communications, « Jean-Guy Brodeur », Répertoire du patrimoine culturel du Québec, en ligne.

« Décès, prières, remerciements », La Presse, Montréal, 24 décembre 2010, p. F-3, en ligne.