banner 3

Docomomo Québec est une association sans but lucratif vouée à la connaissance et à la sauvegarde de l’architecture novatrice du XXe siècle au Québec. Elle fut créée en 1990 sous le nom de Montréal moderne à la suite de l’action menée par un groupe d’architectes, professeurs et praticiens, pour la protection du Westmount Square, un complexe multifonctionnel construit par Ludwig Mies van der Rohe à la marge du centre-ville de Montréal, au milieu des années 1960. En 1993, cette association est devenue Docomomo Québec après avoir rejoint le réseau de Docomomo International, organisme non gouvernemental fondé aux Pays-Bas en 1988 en vue de documenter et de conserver l’architecture du mouvement moderne. Représentée dans près de 70 pays et régions du monde, Docomomo International est aujourd’hui établie à la Faculty of Architecture and the Built Environment, Section Heritage & Architecture à l’Université de Delft aux Pays-Bas. Le secrétariat de Docomomo Québec est accueilli par l’École de design de l’Université du Québec à Montréal, une entente de partenariat liant l’organisme et l’institution.

Mission

  • Veiller à l’étude et à la sauvegarde du patrimoine architectural moderne du Québec.
  • Promouvoir la culture architecturale produite au XXe siècle au Québec.
  • Faire connaître au public la valeur patrimoniale des réalisations architecturales du XXe siècle.
  • Faire des représentations auprès des propriétaires et des autorités pour favoriser la conservation du patrimoine architectural moderne au Québec.
  • Organiser des séminaires, des colloques et des expositions sur le thème de l’architecture moderne du Québec et d’ailleurs.
  • Préparer des publications afin de faire connaître le patrimoine architectural moderne du Québec.

L’équipe et les comités

Les membres de Docomomo Québec se réunissent régulièrement pour discuter des actions en cours ainsi que  des projets qui les mobilisent. Trois comités concentrent les énergies : le Comité diffusion, le Comité Recherche et le comité observatoire. Le premier vise à faire connaître l’architecture moderne par le biais de conférences, de journées d’étude et de colloques, de projections cinématographiques voire de publications. Le second mène des études dans le cadre de commandes ou de programmes de subvention, dont plusieurs ont été publiées. Le dernier vise à favoriser la prévention en étant attentif aux menaces qui pèsent sur le patrimoine moderne au Québec et à sensibiliser les responsables de sa valeur culturelle remarquable. Par ailleurs, dans ce but, les membres de Docomomo ont rédigé plusieurs mémoires.

Conseil d’administration

France Vanlaethem, présidente, Nader Meddeb, secrétaire, Soraya Bassil, Manuela Senese, Louis-Etienne Rose et Carlo Carbone

Comité diffusion

Soraya Bassil, responsable

Mathilde Moreau, Manuela Senese, Véronique Lapointe, Jordane Zakrzewski, Sophie Kaltenback et Louis-Etienne Rose

Comité recherche et comité observatoire

France Vanlaethem, responsable

Le site web

Le nouveau site web de Docomomo Québec,  Outre d’être une porte d’accès aux activités et aux productions de l’association, il est une interface pour faire connaître et apprécier l’architecture novatrice du XXe siècle du Québec, du Canada et d’ailleurs. Cette double mission se concrétise à travers les onglets : À l’affiche, À lire, À Consulter, etc. À une suite de rubriques qui visent à démystifier l’architecture du mouvement moderne et, d’autre part, aux publications et prochainement au registre de Docomomo Québec. Il permet de plus d’adhérer au mouvement lancé voilà près de 30 ans en vue de documenter et de conserver le patrimoine architectural moderne.

Il vise à informer, à documenter et à approfondir des sujets relatifs au patrimoine moderne, tant au rythme de l’actualité qu’en profitant des fruits des recherches menées par les enseignants, les diplômés et les étudiants du programme d’études supérieures en architecture moderne et patrimoine de l’UQAM.

Ses artisans se proposent de noter des situations et des événements particuliers d’intérêt, et de prendre position si nécessaire, de faire découvrir des éléments remarquables du patrimoine moderne d’ici et d’ailleurs et d’explorer certains thèmes liés à l’histoire de l’architecture moderne et à la pratique de la conservation.

Son nouveau design est actuellement en préparation.