Pierre Bourgeau (1931—2012)

pierre bourgeauPierre Bourgeau, à l’emploi de la Ville de Montréal depuis 1958, fut dans les années 1960 l’architecte en chef du métro, depuis sa conception au début de la décennie, jusqu’en 1967. Inauguré en 1966, le métro de Montréal est reconnu comme une réalisation majeure du Montréal moderne. De l’avis même de ses contemporains, Bourgeau fut déterminant dans l’articulation exemplaire qui s’établit entre architectes et ingénieurs dans le cadre du projet du métro de Montréal. Il assura aussi le lien dynamique indispensable entre les professionnels et les politiques. C’est lui qui porta vers les élus municipaux les propositions qui allaient devenir des marques distinctives du métro de Montréal : un tracé souterrain  légèrement désaxé par rapport aux voies de circulation de surface, ce qui permit d’éviter l’engorgement durant les travaux;  des voitures plus petites, ce qui permit l’utilisation d’un seul tunnel pour les deux voies du métro, ainsi que des courbes plus courtes au besoin; un design spécifique pour chaque station du métro confié à un architecte responsable de l’ensemble du projet de la station; mais aussi un design unique pour les objets fonctionnels de l’ensemble du réseau. L’équipe soudée autour de Bourgeau tenait encore des réunions quelques fois par année au moment du 40e anniversaire du métro, en 2006. Dans les années qui suivirent l’inauguration, l’équipe fut appelée à partager son expertise avec d’autres villes ailleurs dans le monde : Los Angeles, Séoul, Singapour, Shanghaï. Le métro de Montréal a remporté plusieurs distinctions dont la médaille Massey de l’Institut Royal d’architecture du Canada pour l’ensemble de l’œuvre en 1967 et la médaille décernée par l’American Institute of Architects en 1977. MD 10-2012

Pour en savoir plus… 

«Info», STM, <http://www.stm.info/info/infostm/2004/040113.pdf>(consulté en octobre 2012)

Radio-Canada, <http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2006/10/13/009-metro-40e-batisseurs.shtml> (consulté en octobre 2012)

 Guy R. Legault, La ville qu’on a bâtie, Montréal, Liber, 2002, 270 p., ill.

France Vanlaethem, Danielle Doucet, Sophie Mankowski, Conrad Gallant, Sur les traces du Montréal Moderne et du domaine de l’Estérel au Québec / Discovering Modern Montréal and the Estérel Resort in Québec, Bruxelles, CIVA, Docomomo Québec, 2007, 217 p., ill.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.