L’inventaire des projets du Centenaire du Canada au Québec

Sorel2

L’Expo 67 est la manifestation phare des célébrations du Centenaire de la Confédération canadienne. Cependant, l’exposition universelle organisée à Montréal fut loin d’être la seule initiative engagée pour souligner l’anniversaire du Canada, dont l’impact bâti fut remarquable. En collaboration avec les gouvernements provinciaux et les municipalités, la Commission du Centenaire du Canada soutint l’organisation non seulement d’une vaste variété d’événements à l’échelle du pays : expositions, spectacles en tout genre, mais encore la construction de près de 2000 édifices, dont une bonne soixante-dizaine au Québec. Grâce à une subvention obtenue du ministère de la Culture et des Communications à la suite de l’appel à projets 2013-2014, Docomomo Québec en a fait l’inventaire. 

Les édifices érigés sont des «monuments intentionnels »d’un genre particulier : ils sont non seulement des constructions commémoratives, mais encore utilitaires. Aussi, leur valeur mémorielle, patrimoniale aurait dû immédiatement s’imposer. Or, tel n’a pas été le cas, comme en témoigne l’état de conservation de nombre d’entre eux, sinon la démolition de certains. Certes, les nombreux équipements culturels et/ou sportifs publics réalisés, les premiers du genre, le furent suivant des programmes fonctionnels assez rudimentaires. Aussi, rapidement, les bâtiments montrèrent leurs limites. Par exemple, dans le cas des salles de théâtre, les halls furent rapidement trop exigus, certains services étant manquants, telle la billetterie, ou encore l’appareillage de scène fut vite désuet. Dès les années 1990, des programmes de subvention du ministère de la Culture et des Communications permirent de les actualiser. 

Pour réaliser l’inventaire, une équipe a été formée sous la direction de France Vanlaethem et Soraya Bassil. Ont contribué les historiennes de l’art Andréanne Desfossez et Jordane Zakrzewski, la première à la recherche générale et, la seconde, à la rédaction des biographiques des architectes. Pour documenter les 77 projets déposés par des municipalités ou des organismes du Québec, furent consultées les collections et les fonds d’archives d’intérêt à Bibliothèque et Archives du Canada et à Bibliothèque et Archives nationales du Québec, contactées certaines villes et sociétés d’histoire et visités plusieurs des édifices. 

Si des dossiers documentaires et des fiches minimales ont été établis pour tous les projets, seulement 26 fiches longues ont été rédigées. Elles sont publiées dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec, de même qu’un texte introductif à l’Inventaire des projets du Centenaire de la Confédération canadienne au Québec.

 

FVL-202-04-16