Saguenay: une église moderne dédiée aux défunts

Eglise NDG Saguenay

On semble avoir trouvé un avenir pour l'église Notre-Dame-de-Grâce de Chicoutimi. La Fabrique de l'église vient en effet d'annoncer la vente de l'édifice de culte à un homme d'affaires de Saguenay qui projette y aménager un complexe funéraire comprenant deux salons d'exposition, un colombarium ainsi qu'une chapelle ouverte au public. L'église construite en 1966-67 est inscrite au Registre du patrimoine culturel du Québec. Elle forme avec son presbytère le Site du patrimoine de l'église Notre-Dame-de-Grâce. Le site jouit d'une protection qui s'applique à l'extérieur des bâtiments et au terrain. L'architecte Maurice Gravel a signé l'ouvrage en forme de pentagone qui a été très populaire dans les églises construites à cette époque au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le coût d'acquisition est de 500 000$, le promoteur s'engageant en plus à y investir 2,3 millions. La fabrique s'est avouée impuissante à résister à la lente érosion de la paroisse accompagnée d'une chute des revenus. Une porte-parole du promoteur a déclaré qu'on compte garder le site «vivant» pour les fidèles; une chapelle permettra la célébration du culte religieux de façon ponctuelle. L'avenir de cette église a fait l'objet d'un long débat dans l'arrondissement de Chicoutimi. La cérémonie de désacralisation de l'église est prévue pour le 21 septembre. MD 20-06-2014


 Pour en savoir plus...

«Carl Savard acquiert l'immeuble», Le Quotidien, 18 juin 2014, en ligne.

«Fiche du site du patrimoine de l'Église-de-Notre-Dame-de-Grâce»,  Répertoire du patrimoine culturel du Québec, en ligne.

«L'église Notre-Dame-de-Grâce», dans Morisset, Lucie K., Luc Noppen et Patrick Dieudonné, Patrimoines modernes, L'architecture du vingtième siècle à Chicoutimi, Presses de l'Université du Québec, Québec, 2004.