PORTRAITS SONORES — 1 et 2

menu2 02 

Portrait sonore vous propose des parcours audioguidés, tout en son et en musique, dont l'objectif est de dynamiser la connaissance du patrimoine moderne montréalais. Deux portraits sonores sont disponibles jusqu'à maintenant:

- le premier s'intitule Montréal Moderne et porte sur l'histoire de l'architecture moderne du centre-ville montréalais. 
- le second, Expo 67, traite des vestiges d'Expo 67, de l'architecture aux oeuvres de génie civil, en passant par l'art public.

Le mode d’emploi des portraits sonores est simple : le promeneur, accompagné de son baladeur MP3 ou de son téléphone intelligent, est synchronisé dans le temps et dans l’espace selon les directives du narrateur, ce qui lui permet de mieux « sentir » et mieux regarder. Cette approche le libère de la lecture d’un guide et lui fait découvrir la ville de manière multisensorielle, intime et immédiate, drôle ou même poétique. Sur fond de bruitage et de musique, c’est une immersion en continue en compagnie de ceux qui ont œuvré à l’invention et à la sauvegarde de la ville moderne. Le montage évoque subrepticement les matières, les formes et les époques de manière à colorer la perception du passé et du présent. La musique est composée sur mesure afin de rehausser l’expérience et la lecture de ces architectures.

En 2008, inspirée par les randonnées de l’artiste canadienne Janet Cardiff, Sophie Mankowski initie les Portraits Sonores avec la collaboration de Docomomo Québec dans le but de développer un nouveau mode de diffusion et de dynamiser la connaissance du patrimoine moderne. L’objectif premier est d'introduire une dimension plus humaine et plus intime à la connaissance, de stimuler la réflexion et d'inciter à faire l'expérience des œuvres et des bâtiments afin que les gens puissent mieux se les "approprier". Pourquoi? La clé du développement urbanistique de qualité passe avant tout par la connaissance. Citoyens, à vos écouteurs!

Les balades sonores ont bénéficié du Programme de soutien à la diffusion du patrimoine montréalais dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, grâce à son partenaire Docomomo Québec. Elles ont également bénéficié de subventions du Conseil des Arts du Canada accordées à l’architecte Sophie Mankowski, initiatrice du concept, dans le contexte de l’Aide aux praticiens, aux critiques et aux conservateurs en architecture.

splash